MSAW strikes again...sadly


(FRENCH ORIGINAL VERSION BELOW)

The anger grumbles among residents of the Port Louis region. For good reason: after a day of sterilization conducted by the Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW), Sunday, October 29, in Vallée-des-Prières, many have lost their pets. Some of these animals would not have woken up after the operation. In total, yesterday, three cats and a dog died after the intervention. As for two other cats, they would not have regained consciousness after the anesthesia. It was through Second Chance Animal Rescue (SCAR) that these people expressed their dissatisfaction. An official complaint should also be made against the MSAW in the coming days. Health book "This is not the first time this has happened with the MSAW," says SCAR President Sameer Golam. "Because of these problems, we advise people to be cautious." He explains that after the surgery, the animals must be kept under observation for at least four hours. According to him, this would not have been the case in Vallée-des-Prêtres on Sunday. "Once home, the owners saw that their animal was unconscious," says Sameer Golam. Contacted, the MSAW Communications Officer says that the owners have been contacted to go on site to provide the necessary treatments for their animals. "Owners whose animals have died have also been told to come to the site to do an autopsy to find out under what circumstances they died. But until now no one has come, nor has he called. " Guests coming on site The latter continues that "30 dogs and cats were sterilized during the campaign Sunday. Unfortunately, some animals have had complications. This is why the MSAW emphasizes that an animal must have a health record before sterilization. Owners must ensure that their pets are healthy, are older than 6 months and are vaccinated. Many owners do not hold all this information on their animals. In the meantime, she indicated that the MSAW is inviting the owners who contacted the press to come on site to report the case so that an investigation can be initiated.

La colère grogne chez des habitants de la région de Port-Louis. Pour cause : après une journée de stérilisation menée par la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW), dimanche 29 octobre, à Vallée-des-Prêtres, nombreux auraient perdu leurs animaux de compagnie.

Certains de ces animaux ne se seraient pas réveillés après l’opération. Au total, à hier, trois chats et un chien seraient morts suivant l’intervention. Quant à deux autres chats, ils n’auraient pas encore repris connaissance après l’anesthésie.

C’est par le biais de Second Chance Animal Rescue (SCAR) que ces personnes ont exprimé leur mécontentement. Une plainte officielle devrait également être faite contre la MSAW dans les prochains jours.

«Ce n’est pas la première fois que cela arrive avec la MSAW», fulmine le président de SCAR, Sameer Golam. «En raison de ces problèmes, nous conseillons la prudence aux gens.» Il explique que, après la chirurgie, il faut garder les animaux en observation pour au moins quatre heures. Selon lui, cela n’aurait pas été le cas à Vallée-des-Prêtres, dimanche. «C’est une fois à la maison que les propriétaires ont vu que leur animal restait inconscient», ajoute Sameer Golam.

Contactée, la chargée de communication de MSAW confie que les propriétaires ont été contactés pour se rendre sur place afin de fournir les traitements nécessaires à leurs animaux. «On a également dit aux propriétaires dont les animaux sont décédés de venir sur place afin qu’une autopsie soit pratiquée pour savoir dans quelles circonstances ils sont morts. Mais jusqu’à présent personne n’est venu, ni a appelé.»

Cette dernière poursuit que «30 chiens et chats ont été stérilisés lors de la campagne dimanche. Malheureusement, certains animaux ont eu des complications. C’est pour cela que la MSAW met l’accent sur le fait qu’un animal doit impérativement avoir un carnet de santé avant la stérilisation. Les propriétaires doivent s’assurer que leurs animaux domestiques sont en bonne santé, sont âgés de plus de 6 mois et sont vaccinés. Les propriétaires sont nombreux à ne pas détenir toutes ces informations sur leur animal».

Elle a, dans la foulée, indiqué que la MSAW invite les propriétaires qui ont contacté la presse à venir sur place pour rapporter le cas afin qu’une enquête soit initiée.

Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Happy Tails Sanctuary (Mauritius) LTD